Choisir le bon cuir pour votre canapé bz

Par le juillet 29, 2014

canape convertible cuir blanc

Pour l’achat d’un canapé cuir, il est indispensable de convenir a l’avance de l’usage que nous en ferons. Cibler ses propres besoins en fonction de l’utilisation, permet d’éviter de trop s’ éparpiller. Le budget est également un argument de taille. Certains mangent sur leur canapé, d’autres, s’y allongent.

Il peut être le coin de rendez-vous pour toute la famille, ou encore avoir un usage que très limité. Les éventuels animaux présents dans l’habitation, est souvent une question récurrente auprès de notre service clientèle. L’âge des enfants aussi, en bas âge ou de grands enfants, est également un facteur décisif.Pour un usage intensif, avec enfants, animaux, ou avec un style résolument lounge de se servir du sofa, (manger, dormir…etc), le cuir fleur corrigée, sera le plus adapté, car moins fragile.

Pour un usage, plus conforme, et avec un soin particulier, le cuir pleine fleur, le nubuck pourra correspondre. Ces raccourcis ne prennent pas en compte, la périodicité de changement du salon, et du budget envisagé. Vous l’aurez compris, plus le cuir est noble et peu traité (pleine fleur), plus il est cher. Sur le plan esthétique, il faut noter qu’un vrai cuir pleine fleur, peut laisser apparaître de légères différences de teinte, mais aussi des marques ayant comme origine, le vécu de la bête (cicatrice, piqures…etc)

L’épaisseur du cuir

Beaucoup de choses sont dites à propos de l’épaisseur du cuir. Pour certains un gage de qualité, pour d’autres un critère peu fiable. Il n’est pas rare que bon nombre de nos clients commencent par demander l’épaisseur du cuir en premier lieu. Comme si la réponse serait un argument essentiel pour l’achat. Tout d’abord, dans le domaine de l’ameublement et notamment des canapés, il est contre indiqué d’utiliser des peaux de moins de 1 mm d’épaisseur. Cette règle parait logique dans la mesure ou le sofa reste très sollicité. Mais il n’est pas bon d’en faire des généralités.

Effectivement, comme nous l’avons vu, le travail du tanneur est un facteur déterminant dans la qualité d’un cuir. Il n’est pas rare de trouver de très beaux cuirs pleine fleur entre 0.8 et 1 mm.Nous avons vu également du cuir, avec une épaisseur de 0.8 mm, pouvant tenir 18 mois en pleine mer, tiraillé par l’air humide salée, ainsi que l’agression du soleil, sans que sa teinte ne bouge. (test réalisé en laboratoire). Pour un cuir fleur corrigée, cette règle des 1 mm est préférable, mais pour un cuir pleine fleur, elle reste assez controversée.

La chimie du cuir restant très complexe, il est préférable dans ce dernier cas, de s’assurer du sérieux et de la notoriété de la marque ou du producteur. La même difficulté réside dans le fameux terme « teinté dans la masse ». Ce terme laisserai entendre que la couleur du cuir est appliquée intérieur comme extérieur sur la peau. Mais on peut très bien voir un cuir teinte dans la masse, mais d’un applet incolore par exemple, alors que le cuir lui est teinté en rouge.

Pour résumer

Il n’existe pas un cuir, mais des multitudes de cuirs. Chaque tanneur répondant aux besoins de chaque fabricant, en terme de qualité, de fonctionnalité et de prix. Donc un cuir fleur corrigée, ne vaut pas forcément un autre cuir corrigée, d’où la difficulté de s’y retrouver. Le prix va également varié pour une même appellation, en fonction des critères et cahier des charges du tanneur.

Le revendeur, doit lui, faire un choix entre prix et qualité. Chaque usine proposant différentes qualités et prix pour l’entourage de leur canapé. Suivant la demande des clients, un cuir sera sélectionné pour faire en sorte que le modèle apporte un rapport qualité/prix intéressant pour le consommateur

About

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *